Grand Concert - Orchestre symphonique de Mulhouse
Voix sacrées

Parallèlement aux salons, et avant la construction de salles dédiées au concert au XIXe siècle, la musique sacrée fut un moyen d’expression privilégié pour les compositeurs de l’époque baroque et classique. L’Orchestre symphonique de Mulhouse vous propose trois œuvres et trois compositeurs emblématiques du XVIIIe siècle inspirés par le divin.

Joseph Haydn
La fin du XVIIIsiècle voit la révolution française et les guerres napoléoniennes déstabiliser et inquiéter les cours d’Europe. Rappelé auprès des Esterházy à Eisendtadt, Joseph Haydn, compose une série de messes à la demande du Prince Nicolas II, à l’occasion de l’anniversaire de son épouse. La Missa di angustiis, messe pour les temps difficiles en référence à cette période troublée, est plus connue sous le nom de Messe Nelson, car sa composition en 1798 coïncide avec la victoire de l’amiral sur la flotte française à Aboukir.


Francesco Durante
Contemporain de Vivaldi, Francesco Durante passa une grande partie de sa vie à Naples où il enseigna dans les différents conservatoires. Pergolese fut un de ses disciples. Il laisse un vaste catalogue d’œuvres parmi lesquelles une mise en musique en 1751 du Livre des Lamentations, recueil de textes attribués au Prophète Jérémie relatant la destruction de Jérusalem au VIe siècle avant notre ère. Une œuvre et un compositeur peu connu à découvrir.


Antonio Vivaldi
Le prêtre roux jouit d’une réputation mondiale grâce à ses œuvres instrumentales, parmi lesquelles ses Concertos pour violons, Les quatre saisons. Il est aussi un grand compositeur d’œuvres vocales dont une cinquantaine d’opéras et tout autant de pièces inspirées de la liturgie. Magnificat est le premier mot du cantique de Marie. Magnificat anima mea Dominum « Mon âme loue le Seigneur ». Cette prière a fait l’objet de nombreuses adaptations musicales à travers les siècles. Composé autour de 1715, la vision de Vivaldi connut plusieurs versions faisant appel à différentes instrumentations, le compositeur remettant sans cesse son ouvrage sur le métier avant d’atteindre le sublime.

Au programme

Joseph Haydn
Missa in Angustiis "Nelsonmess"

Francesco Durante
Lamentatione Jeremiae Prophetae

Antonio Vivaldi
Magnificat RV 610

jeudi
11 avr. — 20h00
Eglise Saint-Etienne
vendredi
12 avr. — 20h00
Notre Dame de Thierenbach
samedi
13 avr. — 18h00
Eglise Saint Gall à Breitenbach

Infos pratiques

Durée : 1h45, avec entracte
Placement libre

Distribution

Catherine Bolzinger, direction
Choeur de HauteAlsace
Aurore BUCHER, soprano
Lamia BEUQUE, mezzo-soprano
Iannis GAUSSIN, ténor
Damien GASTL, baryton